Gordon

Bonjour.

J'ai voulu poursuivre la série lancée par notre pasteur en parlant d'Isaac, car il est à la fois illustre et inconnu, éclipsé par son père Abraham et son fils Jabob. Il est moins terne qu'on ne le dit. S'il est difficile de faire de lui un héros, un exemple à suivre, il est tout de même un homme de foi, participant comme il peut au déroulement du plan de Dieu. C'est un maillon indispensable dans la chaîne qui va d'Abraham à Jésus-Christ, et d'un clan semi-nomade à l’Église. L'enregistrement audio est disponible sur le site de l’Église protestante baptiste de Faremoutiers.

Avant cela, j'étais de service à la Pentecôte : une fête presque orpheline, où le lundi prime sur le dimanche. Mais sans la Pentecôte, nous n'aurions jamais rien su de Jésus. Nous avons là un devoir de mémoire, qui se prolonge par l'expression de notre reconnaissance et par des engagements sérieux. Découvrez davantage avec le message de ce jour. Une présentation diapo est disponible sur demande.

En période de confinement, on m'avait suggéré de poursuivre les lectures qui sont proposées à notre Église, à l'aide du site et de groupes WhatsApp. Il se trouve que le chapitre du 24 avril était Actes 28, qui parle justement d'un apôtre confiné... dans des circonstances peu ordinaires.

Bonne lecture : et n'hésitez pas à me faire part de vos remarques !

Gordon Margery

Dernière mise à jour : Lundi 06 juillet 2020