Gordon

Bonjour.

C'est bientôt le moment où de nombreuses Églises tiennent des assemblées générales. Mais est-ce biblique ? De vieux souvenirs de la faculté de Vincennes et un regard sur Actes 6 permettent d'éclairer ce qui se passe dans notre Église locale et, je l'espère, de comprendre le sens d'un engagement en son sein.

En décembre et en janvier, je me suis inspiré du calendrier de lectures proposé dans certaines Églises pour parler de Jean-Baptiste. Sa naissance a été annoncée avant celle de Jésus ; il est né avant Jésus ; son ministère est raconté avant celui de Jésus. C'est le témoin incontournable que tous les évangélistes citent, comme Jésus-lui-même l'a fait. Pourtant, nous l'oublions souvent. Il vaut la peine de méditer ce qui est dit à son sujet, et de s'en inspirer.

Au mois de septembre j'ai été de nouveau mobilisé pour les relations catholiques-évangéliques. Deux jours à Strasbourg, pour le Groupe national de conversations catholiques-évangéliques, et un samedi après-midi à Paris XIIIe. N'étant pas compétent pour tout, je n'ai répondu qu'en partie au titre proposé pour cette rencontre, en prenant quatre thèmes : œcuménisme intra-évangélique ; réticences envers l’œcuménisme institutionnel ; un nouveau regard sur le catholicisme ; des voies possibles pour l'avenir. Le texte de cette conférence se trouve justement sous la rubrique "conférences". Un PowerPoint est disponible sur demande.

Bonne lecture : et n'hésitez pas à me faire part de vos remarques !

Gordon Margery

Dernière mise à jour : Lundi 27 janvier 2020